Navigation à bord du Mini Majesty of the seas Rendez-vous étant pris pour le 29 octobre, nous voilà donc à plusieurs aux alentours du bateau de François, certains avec du café, d'autres avec l'apéro pour plus tard, d'autres encore avec du gâteau ; bref, tout était fait pour une journée bien agréable sur le "paquebot".   Départ prévu à 9 h, dès l'ouverture de la première écluse, située à une centaine de mètres. Il faut bien viser, car cela passe à quelques centimètres Une fois la première écluse franchie, nous commençons à apprécier le confort du bateau. Tout est très silencieux lorsqu'on est dans la timonerie, il faut regarder la salle des machines par caméra interposée pour savoir que les moteurs tournent.
Nous sommes tous un peu surpris de ce silence, mais François a vite fait de nous réveiller..... il faut qu'il nous montre comment ça fonctionne, parce que chacun de nous va se mettre aux commandes !!!   Cela fait une drôle d'impression, pour les novices que nous sommes de manipuler un engin de cette longueur, avec une direction à l'arrière. Après quelques hésitations, on respire à nouveau, ce n'est pas si difficile, le tout étant de porter le regard au loin et d'anticiper à la barre sur l'action du gouvernail. On voit Sylvain, très calme, un vrai "pro"... Et on se rapproche doucement de la 2ème écluse : François s'est collé tout près du bord du canal, j'ai pu sortir et prendre les photos en étant à l'écluse. On voit que la cheminée, le mât radar et les rembardes de sécurité sont tous descendus de façon à pouvoir passer sous les ponts. Comme les péniches, il n'y a pas beaucoup de place sur les côtés. Bien entendu, il faut s'organiser pour attacher le bateau pendant le fonctionnement des écluses, Christian et Sébastien aux cordes, et moi préposé à l'échelle.   En avant toute, nous voilà repartis, quelques canards nous accompagnent. Pendant ce temps, à l'intérieur, le petit déjeuner est servi : Et encore une écluse, il y en a 5, mais c'est très bien, on bouge un peu, et toujours sous le regard de badauds ou de sportifs faisant leur jogging. ça passe vraiment très près Stéphane très concentré... Pas tellement impressionné ce héron,  il ne se rend pas compte de ce qu'il voit.. Un petit dépassement d'une péniche (à l'arrêt bien sûr) et on arrive au restaurant à Wittring. Le temps de se garer correctement, et on s'installe à table. Après cette petite pause à terre (!!!) nous entamons un demi-tour, ici aussi sous le regard des clients du restaurant. Toujours très attentif aux conseils du "capitaine" Sur le chemin du retour, petit café, certains lisent.... d'autres font un peu le clown, n'est-ce-pas Sébastien ? Bref, une bonne ambiance, dans un décor un peu particulier, on se croirait un peu revenu quelques années plus tôt, en croisière sur le "vrai majesty". On retrouve les canards qui s'envolent à notre arrivée Le premier à essayer le siège pilote était Michel, puis après dans un ordre dispersé, nous avions Stéphane, Sébastien, Sylvain, Gilbert, Sandra et moi. Le bassin se remplit, ça bouge un peu, mais des marins comme nous, pensez donc, on n'a pas peur.... Sandra à la barre qui semble bien s'amuser, et bien sûr à nouveau les écluses Petit rond sur l'eau pour se positionner le long de la berge et notre voyage se termine. Une journée pleine de sensations délicieuses.   Merci François pour cette "mini croisière" et comme dirait une certain Georges Pernoud : BON VENT. Plus de 244 000 correspondants, plus de 415 000 pages visitées. Merci à tous. 
compteur de visite